Antoinette ROUVROY et Pascal CHABOT

Comment vivre en bonne intelligence avec les robots et les algorithmes ?

C’est la grande transformation de notre temps. Dans tous les domaines, du jeux de go jusqu’à la conduite automobile, en passant par l’information, la finance ou la chirurgie, plus un jour ne passe sans que l’on nous annonce un nouveau progrès de l’intelligence artificielle : elle serait en passe de nous surpasser dans nos capacités intellectuelles, de nous remplacer dans la plupart de nos activités et, pour tout le reste, de prédire et d’influer sur l’ensemble de nos comportements, depuis nos choix d’un film ou d’un président de la République jusqu’aux maladies que nous risquons de contracter. Mais si les robots peuvent calculer, prédire et travailler à notre place, que reste-t-il aux hommmes ? Quelles compétences et quelles formes d’intelligence mettent-ils en œuvre qui sont irrempacables ? Et en admettant que nous allons devoir travailler, vivre et gouverner avec les robots et les algorithmes, comment organiser cette nouvelle cohabitation ? Sous la forme d’une compétition, d’une collaboration réciproque ou d’une inquiètante aliénation ?

Antoinette Rouvroy est juriste et philosophe, chercheurse au FNRS en Belgique, rattachée au Centre de reherche en information, droit et société (Crids), elle étudie la « gouvernementalité algorithmique », soit la manière dont nous sommes de plus en plus influencés, normés, régis par les profils élaborés grace aux données numériques du Big Data. Elle est l’auteur

Pascal Chabot est philosophe, professeur à l’Institut des Hautes Etudes en Communication (Ihecs) à Bruxelles, spécialiste du philosophe de la technique Gilbert Simondon auquel il a consacré un film, il a publié un essai retentissant sur le Burn-out, Global Burnu-out (Puf, 2013), mais également L’age des transitions (Puf, 2015) et ChatBot le Robot où il imagine une discussion avec un robot-philosophe.